Projets

Rainbows United

Rainbows United

Les Rainbows United est un projet d’accueil, de soutien, d’information et de sensibilisation du public demandeur d’asile lesbien, bisexuel, gay, transgenre, queer et intersexué. Le projet est gratuit et sur base volontaire.

Ce sont des rendez-vous prenant place tous les derniers jeudis du mois à la Maison-Arc-en-Ciel de Bruxelles et uniquement destinés au public de demandeuses et demandeurs d’asile issu de la “communauté LGBTQI+”»

L’asbl Coordination HoLeBi Bruxelles, l’a créé et l’organise depuis 2010, dans le cadre de sa reconnaissance en éducation permanente par la Fédération Wallonie-Bruxelles, en collaboration avec la RainbowHouse Brussels, les asbl Merhaba, Omnya et Why Me.

Les ateliers impliquent de multiples outils pédagogiques, le but  est d’abord de solidariser les demandeurs d’asiles afin qu’ils se constituent un réseau social et différentes connexions les aidant à vivre plus sereinement leur orientation sexuelle, leur identité de genre ou leur intersexuation.

D’autre part, nous œuvrons vers une dédramatisation personnelle de leur situation afin qu’ils s’affranchissent des lourdes pressions dont ils font l’objet dans leur pays d’origine ou dans leur centre, en les invitant à s’exprimer plus librement par rapport à leur propre orientation/identité.

Nous mettons aussi à leur disposition, gratuitement et sur demande, un service d’écoute gratuit constitué de psychologues spécialisés. Nous proposons également des entretiens individuels sur requête, pour tenter de les soutenir au mieux dans leurs relations avec leur avocat, leur assistant social, leur centre, le Commissariat aux Réfugiés et Apatrides (CGRA), le Conseil du Contentieux des Etrangers (CCE) mais aussi quant à leur logement (en Maison sociale par exemple), leurs déplacements et leurs contacts avec le pays d’origine.

Les Rainbows United représentent un espace indispensable où chaque réfugié a la possibilité d’être lui-même, sans craindre quelconque forme de jugement.

Enfin, si nécessaire, nous ré-orientons les demandeurs d’asile vers d’autres associations plus spécifiques.