En lumière

HOMOPHOBIE: des rafles contre les LGBTQI+ en Azerbaïdjan.

publié le 5 octobre 2017

Tels Quels Genres Pluriels Coordination Holebi Bruxelles Belgian Defence Rainbow Community Cercle Homosexuel Etudiant

Rafles dans les bars, arrestations de masse, contrôles médicaux forcés et tortures. Bakou s’est transformée rapidement en un véritable enfer pour la communautés LGBTQI+.

Le continent européen est-il réellement un lieu safe pour les personnes lesbiennes, gays, bis, trans*, queer, intersexes… ? Dans le Caucase, l’hostilité et le mépris à l’égard des LGBTQI+ ne sont pas une nouveauté. Les camps de concentration découverts en Tchétchénie avaient déjà témoigné de l’extrême violence envers les personnes LGBTQI+.

Depuis mi-septembre, l’Azerbaïdjan suit l’exemple de son pays voisin. Cette fois, c’est l’ONG suédoise « Civil Right Defenders » qui tire la sonnette d’alarme : l’Azerbaïdjan mène des arrestations de masse contre les gays et les transgenres du pays.

La RainbowHouse a été contactée par ILGA EUROPE. Selon le rapport qui a été contrôlé par l’organisme européen ILGA, les membres de la communauté LGBTQI+ sont bel et bien la nouvelle cible des autorités locales à Bakou.

Les grandes rafles se déroulent dans les bars gays, mais aussi dans leur domiciles. Les personnes gays et transgenres sont les premières cibles. Il.elle.s sont arrêté.e.s aléatoirement dans des conditions d’extrême violence et d’humiliation. Il.elle.s sont ensuite directement envoyé.e.s dans les commissariats. Des femmes transgenres ont vu leurs têtes rasées de force.

Afin d’espérer une libération, les victimes sont contraint.e.s de communiquer les noms des personnes LGBTQI+ de leur entourage. Les téléphones portables sont confisqués et contrôlés afin d’identifier l’orientation sexuelle des contacts. Les autorités les forcent à passer des examens médicaux. En cas de maladie, il.elle.s seront  interné.e.s de force.

Le nombre exact de personnes arrêtées n’est pas encore connu. D’après les sources de la Région, au moins 50 LGBTQI+ ont été détenu.e.s suite aux rafles de mi-septembre.

ILGA Europe lance un appel urgent pour récolter des fonds destinés aux victimes, ainsi que pour couvrir les frais des défenses des victimes.

#Solidarity with Azerbaijan #LGBTQI+

La lutte pour les droits des personnes LGBTQI+ doit être menée sur tous les fronts et dans tous les pays. La RainbowHouse s’indigne face à ce scénario inhumain et appelle à une solidarité pour dénoncer cette répression.

Nous exigeons également des mesures concrètes de la part des représentant.e.s politiques et une intervention immédiate pour mettre un terme à ces rafles et ces violences en Azerbaïdjan.

 

#Solidarity with LGBTQI+ in Azerbaijan

En lien

International

Anti-discrimination

Diversité sexuelle

Identités et expressions de genres