Agenda

Oppression coloniale et émancipation sexuelle – rencontre avec Abdellah Taïa

Coordination Holebi Bruxelles Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles
12:40 > 13:30
mardi 08 mai 2018

Oppression coloniale et émancipation sexuelle — rencontre avec Abdellah Taïa
PrideFestival 2018 #YourLocalPower
Programme complet / Volledig programma :
W W W . R A I N B O W H O U S E . B E

En partenariat avec les Midis de la poésie et TuliTu
Musees Royaux des Beaux-Arts De Belgique
Modération : Amrani Soraya
Lectures : Caroline Taillet

Né dans la langue arabe, Abdellah Taïa viendra nous parler de son rapport à la langue française, dans laquelle il a fait le choix d’écrire et qu’il considère comme un vecteur d’émancipation mais également comme une contrainte, un certain cloisonnement. Il évoquera également les quelques auteurs qui l’ont encouragé à libérer sa parole.

Entrée gratuite
Inscription : pridefestival@rainbowhouse.be

Franstalige evenement — iedereen welkom!

Abdellah Taïa :
Né à Rabat en 1973, Abdellah Taïa est le premier écrivain arabe à assumer publiquement son homosexualité. Il a publié plusieurs romans aux Editions du Seuil: « L’Armée du Salut » (2006), « Une mélancolie arabe » (2008), « Le Jour du Roi » (Prix de Flore 2010), « Infidèles » (2012), « Un pays pour mourir » (2015) et « Celui qui est digne d’être aimé » (2017). Il a réalisé en 2014 son premier film, « L’Armée du Salut », d’après son roman éponyme. Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Soraya Amrani :
De formation théâtrale Soraya Amrani a d’abord officié comme comédienne avant de prendre en charge au Brocoli Théâtre des ateliers qui lui ont permis de toucher à l’écriture et la mise en scène. Depuis Janvier 2017, elle est à la tête de la Charge du Rhinocéros, structure de production/diffusion théâtrale & Coopération culturelle. Durant des années parallèlement à son activité au Théâtre, elle a travaillé comme journaliste culturelle sur Arte Belgique et sur la Première (Radio).

Caroline Taillet :
Caroline Taillet est diplômée de l’UCL en Langues et Littératures Modernes en 2010, puis de l’IAD en Interprétation Dramatique en 2014. Comédienne, elle est à l’affiche des « Mots Perdus » avec le collectif Les Alices ou du « Mariage de Lila » avec les Nouveaux Disparus. Elle a écrit et mis en scène le spectacle « La Théorie du Y » autour de la bisexualité, et ensuite coécrit et coréalisé son adaptation en websérie avec la RTBF en 2017. Elle est également animatrice sur Pure FM.