En lumière

un bus de la stib avec un slogan de la campagne

Bruxelles se veut antiraciste !

publié le 26 décembre 2017

« Les racistes sont tous les mêmes »,

« Nous ne louons pas aux racistes »,

ou encore « Tous les racistes sont des chômeurs »

Voici les slogans que l’on peut lire sur les murs de Bruxelles.

En effet, la Région bruxelloise ainsi que les humoristes Erhan Demirci et Kody ont lancé une campagne contre le racisme.

Objectif : en détournant les clichés et les propos stigmatisants, Bruxelles veut ouvrir le débat dans les domaines où le racisme et la discrimination sont les plus courants : internet, le marché de l’emploi ainsi que l’accès aux biens et aux services tels que le logement, l’accès aux discothèques, les cafés, etc.

La RainbowHouse se réjouit de cette initiative et vous laisse découvrir le texte de présentation de la campagne.

 

La campagne

Avec une diversité impressionnante de citoyens, d’idées, de cultures, de talents et d’identités, Bruxelles est une mégapole résolument variée et multiculturelle.

Elle se caractérise par une grande densité de population qui englobe toutes les classes sociales, avec un flux important de personnes issues d’autres régions de Belgique ou de l’étranger.

Ce flux migratoire participe à la croissance démographique, à la diversification et au rajeunissement de la population bruxelloise. Celle-ci compte aujourd’hui plus de 170 nationalités différentes, avec une forte proportion de jeunes adultes. Cette diversité constitue une richesse déterminante pour la dynamique et le potentiel de notre Région.

Cette réalité s’accompagne également de nombreux défis en matière de cohésion sociale et d’égalité des chances.

Le racisme et la discrimination basée sur des critères dits « raciaux » (comme la nationalité, la couleur de peau, l’ascendance et l’origine nationale ou ethnique) sont encore trop présents (voir les CHIFFRES CLÉS).

C’est pour cette raison qu’equal.brussels réalise, à la demande de la Secrétaire d’État à l’Égalité des Chances, cette campagne de communication qui invite les Bruxellois à s’exprimer et à réagir face au racisme. Réagir en tant que VICTIME, mais aussi en tant que TÉMOIN ! Ce site internet vous présente ce que vous pouvez faire concrètement face au racisme, quelle que soit votre implication.

Cette campagne entend interpeller les citoyens et les conscientiser au principe de généralisation qui construit le racisme. C’est-à-dire généraliser un aspect (négatif) à l’ensemble d’un groupe.

Les généralisations, absurdes ?

Tout le monde a spontanément le réflexe de simplifier, de généraliser. Et penser en catégories est d’ailleurs essentiel pour pouvoir organiser la complexité de nos pensées. Il est donc humain et nécessaire de passer par là, pour comprendre le monde qui nous entoure. Là où cela devient problématique, c’est lorsque l’on forme non seulement des catégories pour classifier nos pensées, mais aussi des stéréotypes. Les stéréotypes sont plus tenaces, inébranlables, et liés à des notions de pouvoir et d’idéologie dans une communauté.

Ce qui est propre aux stéréotypes, c’est la manière injuste avec laquelle l’on considère comme homogènes des groupes ou catégories de personnes. On attribue certains comportements ou caractéristiques à tous les membres d’un groupe donné, sans tenir compte des différences individuelles. L’usage de stéréotypes provoque souvent un sentiment de supériorité ou de sécurité de son propre groupe, ce qui explique pourquoi ils se propagent rapidement.

 

Lien vers le site web : www.reagis-au-racisme.brussels

En lien

Enseignement et jeunesse

Anti-discrimination

Diversité culturelle

Asile & Migration